La BNG passe dans le rouge au 2T, chute des bénéfices d’Alpha Bank.

La Banque nationale de Grèce (BNG) a annoncé jeudi des pertes de 12 millions d’euros au deuxième trimestre 2017, contre 13 millions d’euros de bénéfices le précédent trimestre, tandis que les bénéfices d’Alpha Bank ont chuté à 1,4 million d’euros.

Sur le premier semestre, le groupe enregistre toutefois un bénéfice de 1 million d’euros, en comptabilisant la vente d’une série de filiales, dont celle de la compagnie d’assurance Ethniki Asfalistiki. Les résultats ont été plombés par des provisions de 200 millions d’euros pour les prêts non performants.

Le directeur général de la BNG, Léonidas Fraguiadakis, s’est toutefois félicité que la banque ait continué à « limiter les prêts non performants comme elle le fait depuis 2015, avec une baisse cumulée des créances douteuses de 3,3 milliards d’euros.

Plombées par ces créances après sept ans consécutifs d’austérité, les banques grecques s’emploient actuellement à restructurer leur portefeuille en vertu d’une loi dictée par les créanciers du pays, UE et FMI.

Alpha Bank a pour sa part encaissé une chute de ses gains nets, qui s’élevaient à 48,1 millions au premier trimestre. Là aussi, les provisions pour prêts non performants ont pesé lourd, à 216,6 millions d’euros, la poursuite de la réduction du passif des créances douteuses restant une priorité, selon le directeur général de la banque, Dimitris Manzounis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :