Voici une sélection d’actualités de la semaine écoulée dans les nouvelles technologies, alors que le hashtag vient de fêter ses dix ans.

 

  •    L’ubérisation de la réparation

L’opérateur de télécoms SFR a signé un partenariat avec la jeune entreprise MesDépanneurs.fr afin de fournir un nouveau type de service, Jarrive.fr, qui doit permettre aux particuliers de trouver un réparateur disponible près de chez eux, et viendra en un lieu convenu à l’avance réparer mobiles, tablettes ou ordinateurs. A l’instar des applications de VTC ou de livraison de repas à domicile, le client est géolocalisé et choisit autour de lui quel intervenant il souhaite sélectionner, en fonction des disponibilités. Le service n’est pour l’heure disponible que sur Paris et dans les départements du Val-de-Marne et des Hauts-de-Seine.

  •      La basket qui change de couleur

Eram lance pour la rentrée une basket connectée qui change de couleur à volonté: on peut depuis son smartphone capturer la couleur souhaitée, afin d’adapter les chaussures au pull ou au vernis à ongles, ou encore choisir le mode musical pour adapter le changement de couleurs au rythme de la musique.

  •      Cozmo arrive

Succès des ventes de Noël aux Etats-Unis l’an dernier, le robot Cozmo arrive dans plusieurs pays européens, dont la France. Il se présente comme un petit engin de chantier monté sur chenilles, qui semble venir tout droit d’un dessin animé. Nourri d’intelligence artificielle, ce jouet éducatif – on peut apprendre à le programmer – conçu par la société américaine Anki reconnaît les gens et n’hésite pas à exprimer ses émotions. Il sera disponible dans les principales enseignes de produits électroniques et jouets.

  •      L’attractivité pour les startuppeurs

La plateforme allemande Nestpick, qui propose des appartements meublés à la location, a établi un classement de l’attractivité des villes dynamiques auprès des employés de start-up, à partir de plusieurs critères (vitalité de l’écosystème des start-up, salaires, sécurité sociale, impôts, coût de la vie, qualité de vie, etc.). On trouve dans le Top5 Singapour, Helsinki, San Francisco, Berlin et Stockholm

Paris est à la 17e place, aidée par son système de santé, le bien-être des salariés et le dynamisme de ses start-up, mais est plombée par le coût de la vie – notamment les loyers – et la sécurité. Lyon est 26e, Nantes 36e, Toulouse 50e, Nice 54e et Marseille 58e. New York, Londres et Los Angeles figurent aux 42e, 43e et 53e places du classement

  •      Droit d’auteur dans le numérique

Quels sont les droits d’auteur d’un employé sur une oeuvre créée dans le cadre de sa mission ? Comment protéger ses droits sur un logiciel ou sur un site web ? Peut-on télécharger librement une oeuvre en ligne ? Est-ce que retweeter, c’est copier ? Autant de questions d’actualité abordées dans l’ouvrage « Droit d’auteur et propriété intellectuelle dans le numérique » de Fabrice Mattatia, sorti cette semaine (Ed. Eyrolles, 241 p., 34 euros).

  •      Moins de malwares, mais plus dangereux

Vade Secure, spécialiste français de la protection des emails, a détecté nettement moins de malwares au premier semestre 2017, mais les attaques sont selon lui « beaucoup plus chirurgicales et subtiles ». La tendance est à la diversification, aux nouvelles variantes de logiciels malicieux – plusieurs centaines chaque jour -, dont les codes sont retravaillés en continu pour trouver de nouvelles parades aux outils de détection.

  •      Un chatbot pour recruter

La société d’ingénierie Alten a lancé un chatbot dédié au recrutement, visant à entamer la conversation avec les candidats là où ils se trouvent, sur Messenger (la messagerie de Facebook). Baptisé Thibot, cet assistant conversationnel est censé répondre à toutes les questions qu’ils se posent – le tutoiement est de règle -, les aiguille et les prépare aux entretiens.

  •      Une levée de fonds

SnapEvent, plateforme d’organisation d’événements sur le modèle d’Airbnb pour l’instant présente à Paris et Barcelone, a levé 3 millions d’euros auprès de Leap Ventures, 123 Venture, 50 Partners Capital et d’investisseurs comme Cyril Vermeulen (ex-Aufeminin.com), Thierry Petit et David Dayan (Showroomprivé). Les fonds doivent servir à renforcer le logiciel et à gagner d’autres métropoles européennes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :