TGV Bordeaux-Paris : le wi-fi est à bord !

De votre départ jusqu’à votre arrivée, vous pouvez désormais être connecté au réseau wi-fi, quel que soit votre opérateur, que vous soyez en 1ère ou 2nd classe. Une nouveauté très pratique pour les utilisateurs mais complexe à mettre en place pour la SNCF.

Etre coupé d’internet quand votre train traverse la campagne, c’est fini ! Pour être connecté au wi-fi, il faudra simplement renseigner votre numéro de billet sur votre téléphone ou votre ordinateur. Pour les passagers en première classe, le débit sera de 1 Go, et entre 200 et 500 Mo en seconde, un débit suffisant pour envoyer des mails, surfer sur internet ou encore écouter de la musique en ligne.

870x489_maxnewsworldfour319348

Une antenne relais toutes les 20 secondes

Pour proposer le wi-fi, la SNCF récupère le réseau 4G d’Orange qui fonctionne grâce à des pylônes installés le long des rails. La SNCF redistribue ensuite la connexion aux voyageurs. Mais cette installation a du faire face à une difficulté majeure : la vitesse. La LGV va à 300 km/h et plus le train va vite, plus il est difficile de capter internet. « A 300 km/h, un mobile voit passer une antenne relais environ tous les 3 kilomètres, soit toutes les 20 secondes. Il a donc fallu adapter les logiciels à cette course de relais permanente« , explique Nicolas Roy, directeur technique réseau et service d’Orange.

De son côté, la SNCF a du installer des modems dans les voitures-bar de ses TGV pour récupérer 4G d’Orange, et des points d’accès ont été placés dans la voiture qui rediffuse la connectivité en wi-fi dans le train. « Tout ça est branché à une fibre optique, qui traverse la rame de bout en bout » explique Amandine Seaux. « Il a fallu démonter des parties de trains, comme les escaliers ou certaines voitures, pour faire passer la fibre, mettre des points d’accès », détaille-t-elle.

La LGV Bordeaux-Paris n’est pas la seule à être équipée de wi-fi : les lignes Rennes-Paris et Lille-Paris sont également connectées à partir d’aujourd’hui. Au total, 300 trains ont été équipés pour un coût de 350 000 euros par train, soit 105 millions d’euros.

En mai dernier, Guillaume Pepy le président de la SNCF, avait annoncé que tous les TGV seraient connectés au wi-fi d’ici fin 2018.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :