« Baleine de Londres »: Poursuites contre deux traders abandonnées aux USA.

Les poursuites engagées en 2013 aux Etats-Unis contre deux traders de la banque JPMorgan Chase dans l’affaire dite de la « Baleine de Londres », ont été abandonnées, a indiqué vendredi le procureur fédéral du district sud de l’Etat de New York.

Les poursuites visaient le Français Julien Grout et l’Espagnol Javier Martin-Artajo qui étaient accusés d’avoir masqué des pertes de plus de 6 milliards de dollars dans des dérivés risqués de crédits européens en 2012.

Selon le communiqué du procureur, les autorités espagnoles ont refusé d’extrader M. Martin-Artajo en 2015 « et il a déjà été convenu que les tentatives d’obtenir l’extradition de France de M. Grout auraient été futiles ».

Le procureur indique également que Bruno Iksil, un autre trader surnommé la « Baleine de Londres » pour l’ampleur des pertes qu’il a provoquées, devait témoigner dans un éventuel procès de ses deux collègues mais que « le gouvernement n’estime plus qu’il peut s’appuyer sur le témoignage de M. Iksil pour instruire cette affaire, même si M. Iksil comparaissait » comme témoin.

A la tête d’une unité londonienne de JPMorgan, M. Martin-Artajo était notamment accusé d’avoir fait pression sur M. Grout et d’avoir refusé que les pertes subies par Bruno Iksil apparaissent dans les documents transmis à la hiérarchie de la banque américaine. Iksil lui-même a échappé aux poursuites aux Etats-Unis en collaborant à l’enquête des autorités américaines.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :