Crédit Mutuel: la confédération tente une médiation entre Arkéa et la fédération du Massif central.

La Confédération nationale du Crédit Mutuel (CNCM) a dit jeudi avoir tenté une mission de médiation entre Arkéa et la fédération du Massif central, en conflit depuis la décision de cette dernière de rejoindre le groupe Crédit Mutuel-CM11.

La Confédération, organe central du Crédit Mutuel, « a mené le 5 juillet une mission d’intervention au sein de la fédération du Crédit Mutuel Massif central à Clermont-Ferrand », assure le groupe dans un communiqué.

Le torchon brûle entre Arkéa et la fédération du Massif central qui a décidé la semaine dernière, sous l’impulsion d’un nouveau président, de rejoindre le groupe Crédit Mutuel-CM11, le frère ennemi d’Arkéa au sein du groupe.

Le CNCM a annoncé jeudi avoir organisé une réunion entre le nouveau président du Crédit Mutuel Massif central, Frédéric Ranchon, et le directeur général délégué du Crédit Mutuel Arkéa, Dominique Andro.

A l’issue de ces échanges, qu’elle qualifie de « constructifs », la confédération a soumis plusieurs propositions devant être présentées aux administrateurs lors du conseil d’administration le 12 juillet en présence des deux parties.

Mais le Crédit Mutuel Arkéa est apparu peu conciliant avec la publication de son propre compte-rendu, qualifié de « démenti » de celui de la CNCM. Sans évoquer la présence de M. Ranchon, il n’a fait part que d’une rencontre entre M. Andro et Pascal Durand, directeur général de la confédération.

Arkéa précise que M. Andro a exigé le retrait pur et simple des cadres du Crédit Mutuel-CM11, affirmant qu’ils « ne détiennent strictement aucun pouvoir sur les activités bancaires ni aucune autorité hiérarchique sur les salariés » de la fédération du Massif central. Cet épisode vient secouer encore davantage l’ensemble mutualiste, en proie à de vives tensions depuis des mois.

Le Crédit Mutuel Arkéa, qui regroupait jusqu’à présent les fédérations de Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif central du réseau mutualiste, est en litige depuis plus de deux ans avec l’organe central (CNCM) du groupe autour de la question de son indépendance.

Arkéa dénonce notamment la double casquette du président de la CNCM qui est également à la tête du Crédit Mutuel-CM11, plus grosse entité du réseau, avec laquelle Arkéa s’estime en concurrence directe.

bt-jdy/arz/az

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :