Le Crédit Mutuel de Bretagne s’allie aux Méthaniseurs Bretons pour optimiser les projets de méthanisation agricole de la région.

Brest, le 19/06/2017 Le Crédit Mutuel de Bretagne et le GIEE* des Méthaniseurs  Bretons ont choisi d’associer leurs compétences en faveur du milieu agricole. Pour faire face à un avenir incertain, la diversification des revenus devient une nécessité pour certains agriculteurs. Le partenariat noué ce jour permettra de faciliter les projets de méthanisation en Bretagne, une réelle opportunité de diversification de leurs revenus.

C’est sur le site de méthanisation de la SAS Menez Avel, à Plourin-Ploudalmézeau (29), que le Crédit Mutuel de Bretagne et le GIEE des Méthaniseurs Bretons, branche régionale de l’Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France, ont officialisé leur partenariat. Les deux acteurs entendent partager et communiquer sur les meilleures pratiques via du conseil, des formations, la mise à disposition d’expertises et de leur connaissance du marché. Leur objectif commun : accompagner les porteurs dans la réussite de leurs projets de méthanisation et soutenir les unités en fonctionnement.

En Bretagne, le Crédit Mutuel de Bretagne finance un méthaniseur en fonctionnement sur deux. Alors qu’en 2009, la France ne comptait qu’une dizaine d’installations, les sites de méthanisation se développent de plus en plus : des projets individuels, à la ferme, ou des projets collectifs qui associent différents acteurs du territoire. La Bretagne est reconnue comme une région à la pointe en matière de méthanisation : aujourd’hui, le GIEE des Méthaniseurs Bretons regroupe plus de 40 installations.

Les Groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE) permettent une reconnaissance officielle par l’Etat de l’engagement collectif d’agriculteurs dans la modification ou la consolidation  de  leurs pratiques en visant une performance économique, environnementale et sociale. Ils constituent l’un des outils structurants du projet agro-écologique pour la France (source : http://agriculture.gouv.fr).

Pourquoi recourir à la méthanisation ?

La méthanisation est un procédé biologique qui permet de valoriser des matières organiques, telles que les effluents d’élevage, les déchets d’industrie agro-alimentaire et les déchets de collectivités. Elle produit à la fois du biogaz, source d’énergie renouvelable, et un digestat, fertilisant organique directement épandable sur les cultures.

La méthanisation agricole offre de nombreux avantages pour l’exploitant :

  • la diversification de ses activités et de ses sources de revenus ;
  • une production d’énergie renouvelable allant jusqu’à l’autonomie notamment en chaleur ;
  • l’amélioration de la valeur agronomique des fertilisants ;

et, plus largement, pour les territoires :

  • une contribution en faveur de transition énergétique (par l’utilisation de ressources organiques renouvelables) ;
  • l’autonomie énergétique des territoires ;
  • la baisse des émissions de gaz à effet de serre ;
  • une solution au traitement des déchets

*GIEE : Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental

« L’agriculture est depuis toujours un moteur du développement de l’économie régionale. Pour le Crédit Mutuel de Bretagne, il est essentiel d’accompagner durablement les agriculteurs dans leurs démarches d’installation, d’innovation, d’optimisation de la qualité et de prise en compte de la problématique environnementale, que ce soit via un accompagnement financier, juridique ou le partage de compétences. Cette démarche s’appuie sur la coopération, en cohérence totale avec la stratégie RSE du groupe Crédit Mutuel Arkéa », explique Henri Talarmain, Président de la Caisse de Bretagne du Crédit Mutuel Agricole pour le Finistère.

« La méthanisation est un véritable outil de diversification de nos élevages et de pérennisation de nos exploitations agricoles. Sa valeur ajoutée doit rester au monde agricole. Cette convention,  signée pour les trois prochaines années, permettra de faciliter les échanges avec les banques, et ainsi de mieux accompagner les projets, ainsi que leur financement », précise Bruno Calle, exploitant laitier et méthaniseur dans le Morbihan, responsable du GIEE des Méthaniseurs Bretons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :