Suisse : les fonds de la Banque centrale syrienne toujours bloqués.

Genève, 16 juin 2017 – Les avoirs de la Banque centrale de Syrie en Suisse  continueront à rester bloqués, selon un communiqué du Tribunal Fédéral (TF), la plus haute instance juridique helvète, publiée  aujourd’hui vendredi.

Le Tribunal Fédéral a en effet déclaré irrecevable un recours de la banque centrale syrienne contre ce blocage, selon le communiqué. Le détail de la décision sera publié ultérieurement et aucune indication n’a été donnée quant au montant des avoirs bloqués.

La Banque centrale de Syrie avait introduit un recours devant la justice suisse contre une décision de Berne qui l’a inscrit en 2011 sur la liste noire des entités et personnes syriennes dont les avoirs avaient été gelés en Suisse.

Le Tribunal fédéral (TF) a jugé ce recours irrecevable, à une majorité de 3 juges contre 2. Le Tribunal fédéral a en l’occurrence jugé que la Banque n’avait pas qualité pour recourir contre son inscription sur cette liste noire. Les juges fédéraux ne se sont pas prononcés sur le fond de l’affaire.

La Banque centrale de Syrie figure sur une annexe de l’ordonnance adoptée en 2011 par le gouvernement suisse, dans la foulée des sanctions adoptées par le Conseil de l’Union européenne. Cette annexe indique que la banque « fournit un soutien financier au régime ».

La Banque a encore un recours possible en demandant la radiation de la liste noire au ministère suisse de l’économie.

En cas de refus, elle peut ensuite saisir le gouvernement suisse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :