Pour relancer Viadeo, sa nouvelle équipe mise sur le local et le gratuit.

Paris, 8 juin 2017 – Pour relancer Viadeo, son repreneur Figaro Classifieds compte nettement développer la partie gratuite du réseau social professionnel et mise sur son ancrage local en France pour le distinguer de son concurrent américain LinkedIn, ont expliqué jeudi ses dirigeants.

Figaro Classifieds, la filiale de petites annonces du groupe de médias Figaro CCM Benchmark, présentait son plan pour Viadeo, dont il a repris les activités en janvier pour 1,5 million d’euros à la suite d’une liquidation judiciaire. « Viadeo était allé conquérir le monde dans des pays difficiles. Ce qu’on veut faire, c’est le positionner comme un acteur local, et arrêter la course aux membres », a indiqué lors d’un point presse Thibaut Gemignani, directeur général de Figaro Classifieds et de Viadeo.

Le site français, un temps coté à la Bourse de Paris, avait perdu beaucoup d’argent avec sa filiale chinoise. La nouvelle équipe a mené une étude auprès des membres du réseau (7,5 millions de personnes en France, mais dont seuls 10 à 15% sont actifs chaque mois) et rencontré les dirigeants du réseau social professionnel allemand Xing pour définir sa stratégie. « Les clients veulent une [option] alternative à LinkedIn. L’idée, c’est de ne pas leur ressembler », estime M. Gemignani, ajoutant que le réseau américain, récemment racheté par Microsoft, est « très cher » et ne se déplace pas pour les « petits » clients.

Viadeo, qui compte aujourd’hui environ 50.000 abonnés payants, va remettre à plat ses offres pour muscler les fonctionnalités gratuites. « Parmi les reproches qui revenaient souvent, il y avait l’incitation systématique à s’abonner, le manque de transparence des offres et le manque de sollicitation de recruteurs », a expliqué Pascal Lasserre, directeur général adjoint, précisant que la base de membres allait être nettoyée.

Avec la nouvelle offre, un membre qui met en ligne un profil complet et est actif sur le site pourra savoir gratuitement qui a consulté son profil. L’abonnement premium inclura un abonnement presse en ligne, au Figaro et à d’autres titres avec lesquels des discussions sont en cours. Autre synergie, des passerelles seront proposées avec les sites d’emploi du groupe (Cadremploi, Keljob ou Chooseyourboss), selon les dirigeants.

Le site, qui disposait de serveurs aux Etats-Unis, va en outre rapatrier ses données en France. Côté contenus, les avis sur les entreprises et les écoles s’enrichiront de photos et vidéos, et un rédacteur en chef sera recruté pour proposer des « contenus originaux liés à la vie active ».

Figaro Classifieds, qui a repris une centaine d’emplois sur 126, prévoit d’investir 5 millions d’euros dans le réseau professionnel cette année, et vise une activité de 10 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :